Les Grandes Personnes d’Afrique > Marionnettes de Boromo

Marionnettes de Boromo


Leur site internet : www.lesgrandespersonnesdafrique.com

Basée à Boromo Burkina Faso, une petite ville située à mi chemin entre la capitale Ouagadougou et la deuxième ville du pays, Bobo-Dioulasso, dans une région habitée à la fois par des Winyé (Ko), des Bwa, des Nounouma, des Mossi et des Peuls aux traditions extrêmement riches, la compagnie Les Grandes Personnes d’Afrique, Marionnettes de Boromo regroupe sur le mode associatif une trentaine de personnes parmi lesquelles figurent des corps de métier aussi divers que forgerons et sculpteurs, marionnettistes, peintres en enseigne, tailleurs, vanniers, musiciens, danseurs et comédiens.
Les marionnettes géantes de leurs parades sont fabriquées sur place à partir de matériaux locaux : banco (terre crue) de termitière, sacs de ciment de récupération, bouteilles vides, bouillie de petit mil, vannerie et paniers, calebasses, fers à béton, chambres à air découpées, pagnes, fleur de coton.
Les Grandes Personnes d’Afrique ont d’abord présenté, à partir de 2003, des spectacles déambulatoires dans toute l’Afrique de l’Ouest. Depuis 2003, elles bénéficient d’une reconnaissance internationale et ont tourné dans plusieurs villes d’Europe. Suite à leur participation au festival les Paris-Bamako, parrainé par Amadou et Mariam, elles ont fait en 2006 une apparition dans le clip Mama Sam du chanteur M.


Les parades déambulatoires… et pourquoi pas dans votre ville ?
Des marionnettes géantes surgissent au-dessus des maisons et entament une danse dans la ville parmi les habitants. Les adultes redeviennent des enfants et tous les yeux s’écarquillent pour mieux voir les personnages géants qui débordent du champ de vision. Les cous s’allongent, les bras s’élèvent pour atteindre ces visiteurs fabuleux.


Les marionnettes sont des hommes, des femmes, des enfants ou des animaux qui nous entraînent dans une histoire. Avec légèreté, ils nous emmènent à travers les rues pour découvrir nos villes et nos villages avec un autre regard. Le pas devient une danse au rythme des griots et nous voilà emportés dans la valse des géants.
Des animaux démesurés nous pourchassent pour nous picorer, d’autres font des sauts de grenouille. Les Grandes Personnes de Boromo créent un vertige des échelles de grandeur pour mieux nous emporter dans le tourbillon de la fête.
Une des spécificités de la compagnie est le jeu entre le groupe des marionnettes et celui des musiciens. Les créations plastiques se mettent en mouvement au son des balafons, des djembés ou des n’tama (ou tamani). Les griots lancent des appels auxquels répondent les pas des marionnettes. Ce dialogue donne un rythme singulier aux parades et entraîne le public.

Un lieu de création
Aujourd’hui la compagnie est implantée sur un terrain de 1040 m2, à Boromo. Tous les bâtiments, logements comme bureaux sont, à l’exception du hangar à marionnettes, des exemples d’architecture de terre, avec des murs et une voûte de terre crue qui présentent une forte inertie thermique assurant la fraîcheur pendant la journée et la tiédeur la nuit. Les Grandes Personnes d’Afrique peuvent accueillir une troupe en résidence et accompagner une création, grâce à leurs dix chambres, pouvant héberger une vingtaine de personnes, leur bureau équipé (ordinateur, internet), leurs ateliers et zones de stockage.
Une galerie d’exposition autogérée, y présente le travail d’une dizaine de sculpteurs.
Étant donné que ce lieu n’est pas subventionné, les utilisateurs sont invités à participer à l’entretien du site en contribuant par exemple au crépissage, qui doit être refait chaque année.
Leur grande cour se trouve au bord du « goudron » qui mène de Ouagadougou à Bobo-Dioulasso, après l’hôpital de Boromo, sur la droite, à la sortie de la ville.

Tournées
Cérémonies d’ouverture des FESPACO (Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, le plus grand festival de cinéma africain) en 2003, 2005 et 2009
Collaboration régulière avec les Centre culturels français. de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso
Semaine de la Francophonie à Accra et Kumassi, Ghana, mars 2005
Ronde européenne des géants portés de Steenvoorde (France), avril 2006.
Déambulation rue Léon et concert (Paris), mai 2006
Festival sur le Niger, à Ségou (Mali), février 2007 et 2009
Festival Paris-Bamako, Mali, avril 2007
Festival Telcel, Faso Parc, Ouagadougou (Burkina Faso), mai 2007
Festival de géants « Gegants de Matadepera », Matadepera (Catalogne), septembre 2007
Spectacles autour des maladies des Yeux pour la fondation l’Occitane, _ Ouagadougou et Lombilla, octobre 20007
Animation pour l’ambassade de France, Ouagadougou, février 2008
Semaine nationale de la culture, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso, mars 2008
Festival des masques de Boromo, mai 2008
L’été indien, Andrezieux-Bouthéon (France), septembre-octobre 2008
Festival Musiques métisses, Angoulême (France), mai 2009

Historique
Comme d’autres associations, la famille Molette de Vieux Condé (France), South African Great Ubuntu Recycled Universal (Afrique du Sud) ou Sueños de maché (Chili), les Grandes Personnes d’Afrique, Marionnettes de Boromo, est née d’une rencontre entre artisans et artistes locaux avec la compagnie française les Grandes Personnes d’Aubervilliers. C’est la grande parade intitulée le Fleuve, en 2003, qui a été l’acte de naissance de la compagnie burkinabé.

Les partenaires
Association Les Grandes Personnes, Aubervilliers
Association Villa Mais d’ici, Aubervilliers
Association ACMUR, Ouagadougou
Association Douniala , au carrefour des cultures
Association Créer c’est résister
Association la voûte nubienne

Site partenaire :
DOUNIALA , au carrefour des cultures,
lien sur la page des Grandes Personnes : douniala

Les Grandes Personnes d’Afrique