Spectacles > À la corde

À la corde

À la Corde raconte la vie d’Odilon, de sa naissance à sa mort, en évoquant la transmission des angoisses et des valeurs. Le principe de ce spectacle interactif et dynamique est simple et original. Un acteur passe à un premier spectateur une sculpture et lui confie à voix basse un petit morceau de l’histoire, que lui-même répètera à son voisin. Ainsi, les objets se mettent en marche et chacun se voit confier, au fur et à mesure de leur passage, la grande histoire d’Odilon.

Création soutenue par : Nil Obsrat - Ville de Cergy - Festival Cergy Soit !
et la Villa Mais d’Ici

À la corde aux Tombées de la Nuit © Ipzo l’aniMot

À la corde, spectacle de rue, repose sur un dispositif d’interférence à la fois plastique et dramatique.
La corde vient matérialiser un lien entre acteurs, spectateurs et sculptures, mais aussi le fil de l’histoire et de la communication.

Tout au long sont accrochées des sculptures parfois sonores, parfois animées, de la statuette à la boîte à surprise, destinées à être manipulées. Chaque élément est accompagné d’une phrase, lancée par un acteur que les spectateurs doivent se repasser en même temps que les objets. Le texte recourt d’ailleurs aux jeux oraux, anaphores ou virelangues ; il est conçu pour se plier aux aléas de la communication, au « bruit » qui ne manquera pas de perturber sa circulation. Il raconte la vie d’Odilon, entre pudeur et franchise, amour et désamour, de la naissance à la mort, en évoquant la transmission des angoisses, celle des valeurs face à la liberté individuelle. Une exposition des sculptures utilisées pourra conclure le spectacle.

Fiche technique
Durée de jeu environ 1 heure 20.
Durée du spectacle pour un spectateur 45 min.
Jauge 50 à 150 personnes : les spectateurs entrent et sortent pendant la représentation.
Nombre d’artistes 7.
Spectacle d’extérieur ou d’interieur pouvant se jouer dans différents environnements calmes. Il faut cependant prévoir des sièges ou des bancs et une coulisses proche.

Ce spectacle intimiste est conçu pour se jouer en plein air, dans la rue, dans une cour, sur une place ou un espace vert. Si on le désire les représentations pourront également avoir lieu en intérieur, dans une salle, sous chapiteau voir dans une grande cage d’escalier. Le lieu de représentation doit être calme et loin des nuisances sonores.

La jauge peut être très variable, la seule contrainte étant de pouvoir asseoir le public pendant la durée de la représentation, soit pour chaque spectateur, une petite heure. En fonction de l’architecture des lieux, ce pourra être sur l’herbe, sur un muret ou sur des bancs et chaises fournis ou par nous, ou par les organisateurs. Les nouveaux arrivants peuvent rejoindre le spectacle en cours de représentation, ils seront placés par un comédien de façon à retrouver le début de l’histoire. Pour les marionnettistes et comédiens, le temps de représentation s’allonge d’environ vingt secondes par nouveau spectateur.
La jauge idéale est d’une bonne centaine de personnes. Au-dessus de deux cent personnes il sera préférable de faire deux représentations.
En fonction du site, le spectacle peut être accessible aux personnes en chaise roulante et aux non voyants.
Une version en langage des signes peut être proposée.

Si le spectacle peut jouer dans des lieux très différents, un ou deux espaces de coulisses sont nécessaires.

Le premier (fourni par nos soins sous la forme d’une tente de 12 m2 et d’une hauteur de 3 mètres) sera occulté par deux grands bas-reliefs textiles représentant une bouche et une oreille. La tente accueillera et dissimulera les quelques soixante objets du spectacle, rangés sur six portants. La corde sortira par la bouche géante pour revenir par l’oreille géante aprés avoir fait le tour des spectateurs.

Le second espace, un peu à l’écart dissimulera du regard du public, jusqu’à la fin du spectacle, deux grandes marionnettes de quatre métres de haut.

L’équipe comprend sept personnes, comédiens, marionnettistes et régisseur.
En extérieur, le spectacle se joue à la lumière du jour, il n’est ni sonorisé, ni éclairé.
En intérieur, un plan de feu est disponible, il n’est pas sonorisé et d’un faible volume sonore.

Un spectacle de Christophe Evette et Jean-Baptiste Evette.

Avec Pauline de Coulhac, Christophe Evette, Cécile Favale, Fleur Marie Fuentes, Cédric Lasne, Laure Louvat et Raphaële Trugnan.

Objets realisés par Gaëlle Bauer • Dominique Bonnot • Jeanne Bouchart • Virginie Chevrier • Sylvia Clément • Ambra De Trapani • Pauline de Coulhac • Nadége Dulac, Jean-Baptiste Evette, Christophe Evette • Fleur Marie Fuentes • Karine Gualdaroni • Mandarine Jacquet Gregg • Yabaco Konaté • Thierry Lachambre • Cédric Lasne • Antonin Le Bras • Bethsabée Elharar Lemberg • Sarah Letouzey • Laure Louvat • Jean Martin • Aude Meeschaert • Mélanie Minaud • Marjorie Monnet • Frank Oettgen • Marie Paget • Madeleine Pornon • Nicolas Tauveron • Adrien Terrier • Nicolas Vuillier.

Coproducteurs : Nil Obsrat - Ville de Cergy - Festival Cergy Soit !
et la Villa Mais d’Ici

Quelques images des toutes premières représentations avec TVBIEN :

Spectacle d’objets interactif tout public.

Durée : environ 1 heure. Fixe, intérieur ou extérieur